Le Road-trip : 10 raisons qui rendent ce mode de voyage « so Omming »

a) Tu peux partir en vacances dans des tous inclus et ne te soucier de rien et siroter tes cocktails au bord de la piscine.

b) Tu peux embarquer dans ta van et parcourir un pays sans savoir où ta va atterrir chaque soir, et vivre une expérience enrichissante et humanisante.

 Plus jeune, mes parents étaient adeptes des voyages organisés et des hôtels tout confort. Puis c’est au Canada que j’ai découvert que voyager sans plan était la meilleure façon de déjouer nos automatismes et croyances limitantes.  

Les Road-trips en a sous le capot.  Typiquement américain, le voyage en voiture passe à la vitesse supérieure.  En amont de cette tendance qui fait rage en 2021 : le « flygskam », un courant écologique suédois qui signifie avoir honte de prendre l’avion.

Au Canada, aux Etats-Unis ou encore en Europe, le remake de Telma et Louise a déjà fait son avant-première et est un grand rêve pour tous ceux en mal de Liberté. Beaucoup choisissent la VanLife pour des raisons économiques mais aussi, personnelles.  Voici en quoi un road-trip peut impacter notre bien-être sur le court et sur le long terme.

1) Expérimenter la slow life

Pour une semaine ou plusieurs mois, on choisit d’abandonner la course à la réussite sociale et professionnelle pour partir sur les routes et prendre le temps de vivre, de regarder le monde avec des yeux neufs. Règle #1, on écoute son rythme et on suit ses envies.

2) Lacher-prise

Pour les dérangés du contrôle, l’expérience peut être éprouvante dans les premiers temps. Et puis quand on voit que tout se passe bien, on finit par faire taire cette petite voix qui nous dit comment ça devrait être. C’est parce que tout sera imparfait que l’on s’en rappellera toute notre vie. (Ça marche pareil pour nous !)

1)    3) Revenir à l’essentiel

Trouver à manger et savoir ou garer sa van pour la nuit est la seule chose dont on se souci. C’est le gros avantage du road-trip. Alors oui, c’est moins détente qu’un 5 étoiles au bord de l’eau, mais tu vis dans l’instant présent, 24h/24. Et l’impact que cela peut avoir dans ta vie de tous les jours plus tard est énorme!

4) Solidifier les relations

Évidemment, un road-trip c’est de longues heures en tête à tête. Il faut être prêt à encaisser les souvenirs d’enfance et les silences. C’est aussi faire des choix ensemble : décider de prendre à gauche ou à droite, de dormir au bord de l’eau ou caché dans la forêt. On se réchauffer au coin du feu, on prépare la popote ensemble, on joue aux cartes, on cherche ensemble les constellations dans le ciel. Pour les binômes, pas d’échappatoire possible, partir en road-trip est une façon de « tester » la solidité de son couple ou de son amitié. Ça passe ou ça casse, mais quand ça passe, les souvenirs seront graver dans le bitume à jamais

5) Méditer au volant

Si tu décides de traverser l’ensemble du Canada, c’est 5 500 kilomètres de route qui t’attendent, sans compter tous les « petits détours ». Pour ceux qui aiment conduire, les heures passées au volant ont un effet méditatif. Ils se passent plein de choses là-haut au royaume du petit hamster, mais à 100 kilomètre/heure, les pensées ne font qui passer, sans qu’on ait les temps de s’y attacher. Il y aura toujours quelque chose qui nous ramènera à l’instant présent. Exactement comme en méditation.  

6) Apprendre à se connaître

Hors du quotidien, on peut avoir des réactions totalement différentes. On peut alors remarquer des petites manies auxquelles on n’aurait pas forcement porté attention en étant compacté dans notre vie de tous les jours. Une belle façon de pointé du doigt ses défauts, comme ses qualités.

7) Se laisser surprendre par les rencontres

Eventuellement, partir en road-trip signifie que l’on souhaite sortir des sentiers battus et s’ouvrir à de nouveaux horizons. C’est aussi, dans ces instants de relâche que le meilleur se produit : d’une rencontre sur le parking du Save on Food, à des éclats de rire, l’amitié peut être aussi fugace qu’éternel.

8) Rétablir son horloge biologique

Le rythme circadien est régulé par le taux de cortisol. Le grand méchant loup, l’hormone du stress impacte notre activité cérébrale tout au long de la journée. Si tous les bons effets du road-trip sont réunis, notre niveau de stress tombe à zéro. Par ailleurs, il s’entend qu’on road-trip, on suit complétement le rythme de la Terre. On se lève avec le soleil et on va se coucher avec la lune. Ce qui au bout de quelques jours nous permet de réguler notre horloge biologique.

9) Décupler sa créativité

Lâcher-prise, douceur, ouverture, méditation, sommeil, moins d’écran, tout ça ensemble, ça fait exploser notre créativité ! On n’oublie pas de prendre son petit cahier de notes pour y apposer nos sensations, nos idées, nos intentions, nos peurs…On peut dessiner, peindre, chanter, danser… en simple : s’exprimer tel que l’on est.

9) S’initier au minimaliste

Dans une van d’un peu moins de 2m²,  (incluant un lit), c’est sûr qu’il va falloir faire des choix. Pour moi l’essentiel se résume à un vélo, le matériel d’escalade, le tapis de yoga…oups, pas si minimaliste tout ça, mais, peut-être essentiel ? En tout cas 2 jeans, 2 t-shirt et de quoi faire la popote serait largement suffisant. Bref, on apprend à faire plus, avec moins.

 

As-tu déjà fait un road-trip? Qu’en garde tu et qu’est-ce que cela à changer dans ta vie ? Partage ton expérience !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *